Comment prendre soin de ses vêtements

Vous commencez à investir dans une garde-robe éthique et de qualité, mais maintenant, comment la faire durer?

Slow Fashion 12/03/18
Quand on investit dans des vêtements, on veut s’assurer qu’ils pourront être portés pour des années et conserveront leur beauté initiale. Voici quelques conseils pour prendre soin de vos précieux morceaux.

Avant d’acheter: lire l’étiquette
Lisez les instructions de nettoyage et assurez-vous que vous êtes prêts à prendre soin de l’article comme indiqué sur l’étiquette. Si vous avez peu d’expérience avec les tissus, vous voudrez les suivre attentivement.

Nettoyer à sec une robe que vous porterez une ou deux fois par semaine vous semble trop compliqué? Soit vous ne la porterez pas par peur de la salir, soit vous ne la laverez pas selon la méthode recommandée et elle ne restera pas belle longtemps. Passez votre tour et achetez autre chose.

Considérez la composition du textile et la possibilité de rétrécissement: achetez quelque chose qui vous fait réellement. Est-ce que votre poids fluctue? Vous sentez-vous au-dessus ou au-dessous de votre poids habituel? Si vous êtes entre deux tailles, il est mieux de prendre la taille au-dessus et de faire ajuster le morceau par un couturier plutôt que de porter quelque chose de trop petit et de se sentir inconfortable toute la journée.

Instructions d’entretien : comment les lire
Vous trouverez habituellement les instructions près de l’étiquette indiquant la taille ou quelque part le long de la couture. Voici la signification des différents symboles.

Souvent, les instructions sont aussi écrites en format texte. C’est important de les suivre (ou de vraiment savoir ce que vous faites) pour ne pas ruiner votre vêtement.

En ce qui a trait aux informations concernant la chaleur, vous voulez être particulièrement prudent, car certaines fibres ont tendance à rétrécir ou à fondre.

Apprenez en plus sur les textiles qui sont des classiques dans votre garde-robe et comment en prendre soin.

Moins Laver: traitements localisés
Les impacts environnementaux reliés aux vêtements ne se situent pas seulement dans leur production, mais aussi dans la façon dont on doit les laver. Le nettoyage à sec utilise des produits chimiques polluants et certains détergents peuvent aussi être dommageables pour l’environnement.

Pour  les morceaux qui ne se salissent pas facilement, on peut attendre de les avoir portés quelques fois avant de les laver. Vous pouvez réduire le nombre de fois où un vêtement doit être porté en portant des sous-vêtements sous des tricots, pantalons et jupes.

Vous pouvez traiter vos vêtements avec un détachant (attention à ne pas frotter pour ne pas imprégner la tâche davantage). Le plus tôt vous l’attrapez, le plus de chances vous avez d’arriver à éliminer la tache.

Gardez les vestons et vestes frais en laissant de petits sacs (fonctionne aussi avec un bas) de bicarbonate de soude dans le sous-bras lorsque vous les accrochez et traitez uniquement les endroits tachés lorsque nécessaire. Essayez cette méthode sur The Laundress (lien en anglais).

Recommandations générales sur le nettoyage
Utiliser de l’eau chaude et sécher dans une sécheuse à tambour requiert beaucoup d’énergie, sans mentionner que ces pratiques sont dures sur les vêtements. S’ils ne sont pas très sales, ils peuvent la plupart du temps être lavés à l’eau froide avec un détergent approprié et écologique. Pour préserver les couleurs vives, laver les vêtements à l’envers. Si vous lavez dans la machine, envisagez une machine à chargement frontal ou à haute efficacité qui consomment beaucoup moins d’eau que les plus vieilles machines à chargement vertical.

Les vêtements devraient être suspendus ou séchés à plat pour éviter que la sécheuse ne détériore inutilement les tissus. Non seulement c’est mieux pour l’environnement, mais cela permettra de conserver vos vêtements dans un meilleur état.

Les pulls ou autres morceaux qui ont une tendance à faire des peluches peuvent être lavés dans un sac de lavage afin de limiter la friction.
Les articles délicats ou tricots épais devraient être soigneusement lavés à la main dans l’eau froide et être essorés doucement. Il ne faut pas les tordre.
Roulez vos pulls et tricots dans une serviette afin d’absorber l’excès d’eau, reformer et les étendre à plat pour les sécher (évitez de les suspendre, car le poids du tricot mouillé étirera les mailles et déformera le chandail.)

Entreposage: prévenir les mites, le jaunissement et la moisissure
Lorsque vous rangez un vêtement dans un placard ou un tiroir, assurez-vous que l’item soit complètement sec avant d’en disposer.

C’est une bonne idée de laisser des blocs de cèdre ou de lavande avec vos vêtements puisqu’ils permettent de garder une odeur fraîche et repoussent naturellement les mites.

Pour les vêtements qui seront entreposés pour un long moment, comme les vêtements d’hiver, assurez-vous qu’ils soient préalablement lavés. Déposez-les dans un coffre ou une boîte avec un couvercle qui ferme hermétiquement et des balles de cèdre et vérifiez occasionnellement leur état en portant une attention particulière aux odeurs de moisissure ou aux traces d’infestation d’insectes.

Si vous avez l’espace, les morceaux luxueux faits de cachemire, angora, mohair ou autres types de laine peuvent être sécuritairement entreposés dans un congélateur.

Pour vos vêtements spéciaux qui ne sont pas portés souvent, comme une robe de soirée, il est recommandé de les faire laver professionnellement et ensuite de les emballer dans du papier sans acide et subséquemment dans une boîte sans acide. Au contraire, pour une robe de mariée, vous voudrez la faire emballer par un professionnel pour éviter le jaunissement et s’assurer qu’elle conserve son état initial.

Réparation
Avec le temps, un vêtement montrera des signes d’usure normale. Pour des trous dans les coutures, il est facile de coudre le trou afin de le refermer, à l’intérieur du vêtement. Pour de plus petits trous dans le tissu, on utilise le même principe, soit recoudre de l’intérieur. Le plus tôt vous effectuerez la réparation, meilleurs seront les résultats, puisque le vêtement n’aura pas le temps de se défaire ou de s’effilocher davantage.

Si la réparation doit se faire sur un vêtement de laine, vous pouvez repriser le trou sans que cela soit trop visible (lien en anglais).

Conservez toujours les boutons additionnels ou les fils qui viennent parfois avec les vêtements pour un match parfait si une réparation est nécessaire.
Si vous avez un tissu qui bouloche, vous pouvez utiliser une pierre anti-pelluche (pour les tricots plus lourds et pelucheux, mais pas les maillots de bain ou le linge de sport) ou bien un rasoir pour tissus pour vous en débarrasser. Les rasoirs conventionnels peuvent aussi fonctionner, mais vous risquez d’accidentellement créer des trous.

Pour des réparations plus compliquées telles que remplacer une fermeture éclair ou une doublure, trouvez une bonne couturière dans votre région qui vous aidera à conserver vos précieux vêtements sous leur meilleur jour.